Fréquences

Partout où passe le silence
C’est ta bouche sur mes sens
Et ne passe, et n’oublie
Jamais, oh grand Dieu,
Que cet air sur ton rire
C’est mon coeur sous tes doigts
Qui bascule quand tu fuis
Tombe à tout fracas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s